Formation initiale SST (Sauveteur Secouriste du Travail)

Référence : S-001
Durée : 2 jours (7 heures)
Nombre de stagiaires :
4 à 10 maximum

Particuliers

Venez vous inscrire
à nos programmes de formation

Public concerné

L’ensemble du personnel.

Objectifs de la formation SST (Sauveteur Secouriste du Travail)

La formation SST (Sauveteur Secouriste du Travail) permet d’acquérir les connaissances nécessaires à la bonne exécution des gestes de premiers secours dans le monde du travail.

  • Disposer dans son établissement et sur les diverses zones de travail, de personnel en nombre suffisant, capable d’intervenir immédiatement, lors d’un accident.
  • Sensibiliser le personnel à la prévention des risques professionnels.

Contenu de la formation SST (Sauveteur Secouriste du Travail)

La formation initiale SST (Sauveteur Secouriste du Travail) regroupe 3 grands axes :

  1. Identifier son rôle de Secouriste du travail au sein de l’entreprise
    • En tant que secouriste :
      • Hors et dans son entreprise – périmètre d’action en cas d’accident – cadre juridique de son intervention.
    • En tant que spécialiste de la prévention dans son entreprise :
      • Compréhension de l’intérêt de la prévention pour l’entreprise / l’établissement – son rôle dans le projet de prévention de l’entreprise / l’établissement.
      • Maîtrise du mécanisme d’apparition du dommage.
  2. La conduite à tenir en cas d’accident : protéger, examiner, faire alerter, secourir
    • Rechercher les risques persistants pour protéger :
      • Connaître l’alerte aux populations (identifier les dangers réels ou supposés).
      • Reconnaitre, sans s’exposer lui-même, les dangers persistants éventuels qui menacent la victime de l’accident et/ou son environnement, (identifier les dangers, repérer les personnes exposées, imaginer des scénarios potentiels d’accidents liés aux dangers identifiés).
      • Supprimer ou isoler le danger ou soustraire la victime au danger, sans s’exposer lui-même, (définir les actions, repérer les matériels, assurer ou faire assurer leur mise en oeuvre, rendre impossible l’exposition de la victime au danger, reconnaître les situations pour dégager la victime, sans danger pour lui-même).
    •  Examiner la victime et faire alerter :
      • Face à une situation, examiner la(les) victimes(s) avant et pour la mise en oeuvre de l’action choisie, en vue du résultat à obtenir.
      • Savoir reconnaître, dans l’ordre, les signes qui menacent la vie de la victime et définir les résultats à atteindre.
      • Le message d’alerte et sa transmission – Les personnes aptes à déclencher l’alerte – les destinataires de l’alerte – l’organisation des secours.
    • Secourir une personne qui :
      • Saigne abondamment ou s’étouffe ou répond aux questions et se plaint :
      • de sensations pénibles,
      • de brûlure,
      • d’une douleur qui l’empêche de bouger,
      • d’une plaie qui ne saigne pas abondamment.
    •  Agir face à une personne qui :
      • Respire, ne répond pas, libération voies aériennes, PLS.
      • Ne répond pas, ne respire pas, RCP (réanimation cardio-pulmonaire).
    •  Situations inhérentes aux risques spécifiques
      • Conduite à tenir, complémentaire ou différente de celle enseignée. Avis du médecin du travail.
      • Risque spécifique d’accidents du travail dans l’établissement.
      • Exemples de risques spécifiques: désamiantage,
      • hyperbarie, acide fluorhydrique, acide cyanhydrique,…
  3. Comment le S.S.T. applique ses compétences à la prévention dans son entreprise.
    • De protéger à prévenir :
      • Mise en situation d’accidents simulés.
      • Savoir observer l’environnement de travail, identifier les dangers, repérer les personnes exposées et les accidents potentiels.
      • Agir pour supprimer ou faire supprimer les dangers dans une situation de travail, dans la limite de son champ de compétences, de son autonomie et dans le respect des règles et procédures de l’entreprise fixées en matière de Prévention.
    • De faire alerter à informer :
      • Mise en situation d’accidents simulés.
      • Être capable d’informer son responsable hiérarchique et/ou les personnes en charge de prévention dans l’entreprise ou l’établissement, de la/des situation(s) dangereuse(s) repérée(s).
      • Agir dans le respect des règles et procédures de l’entreprise fixées en matière de Prévention.
      • Qui informer. Définition des éléments à transmettre.
      • Rendre compte sur les actions mises en oeuvre.
      • Présentations, Vidéos, Exposés favorisant l’interactivité entre participants et formateurs.
      • Mises en situation : simulations, études de cas, exercices pratiques et démonstrations du formateur.

Synthèse et bilan de la formation. HABILITÉ INRS.

Validation de la formation SST (Sauveteur Secouriste du Travail)

Il est délivré au stagiaire ayant suivi la formation avec succès une carte de sauveteur secouriste du travail.
Validation délivrée par l’INRS. Habilitation S.S.T. INRS N° 1014/2011/S.S.T.-1/12.